3000 ans d'histoire

     La vigne et le vin proviennent du continent asiatique, plus précisément d’une région que l’on nomme le Croissant fertile et dont le Liban fait partie. Ce que l’on sait moins, c’est que ce sont les Phéniciens (les ancêtres des Libanais actuels) qui, outre l’alphabet, développèrent et répandirent les plantes sacrées que sont la vigne et l’olivier autour de la Méditerranée et même au-delà. Le Liban est donc l’un des berceaux de la viticulture et « La renommée du vin du Liban » est même déjà mentionnée dans la Bible.


« Déguster un vin du Liban, c’est faire un pèlerinage aux sources de l’histoire et de la civilisation du vin. »


Le Liban, l’ancienne Phénicie, est un petit pays du Levant, situé à l’extrémité orientale de la Méditerranée. De par sa faible superficie, ses montagnes, ses hivers enneigés et son abondance d’eau, le pays fut longtemps surnommé


« la Suisse du Proche-Orient »


Au Liban, la vigne était déjà cultivée 7’000 ans avant J.C. Quant à la production de vin, elle y est attestée depuis plus de 3'000 ans ! De ce fait, la culture de la vigne et du vin y est le fruit d’une très longue tradition et d’une expérience millénaire.


lire plus...